Energétiquement vôtre

Radiesthésie, énergie, lieux sacrés, santé, spiritualité, histoire et civilisations
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  FAQFAQ  Connexion  

Le Forum est à présent en vacances, vous ne pouvez donc ni répondre ni échanger durant cette période. L'équipe vous souhaite une bonne lecture.


Partagez | 
 

 La mort des abeilles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mâme
Pendule de cristal III
Pendule de cristal III


Nombre de messages : 8465
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: La mort des abeilles   2007-08-24, 12:01

Citation :
La mort des abeilles met la planète en danger 20/08/07

Les abeilles s'éteignent par milliards depuis quelques mois. Leur disparition pourrait sonner le glas de l'espèce humaine.

C'est une incroyable épidémie, d'une violence et d'une ampleur faramineuse, qui est en train de se propager de ruche en ruche sur la planète. Partie d'un élevage de Floride l'automne dernier, elle a d'abord gagné la plupart des Etats américains, puis le Canada et l'Europe jusqu'à contaminer Taiwan en avril dernier. Partout, le même scénario se répète : par milliards, les abeilles quittent les ruches pour ne plus y revenir. Aucun cadavre à proximité. Aucun prédateur visible, pas plus que de squatter pourtant prompt à occuper les habitats abandonnés.

En quelques mois, entre 60 % et 90 % des abeilles se sont ainsi volatilisées aux Etats-Unis où les dernières estimations chiffrent à 1,5 million (sur 2,4 millions de ruches au total) le nombre de colonies qui ont disparu dans 27 Etats. Au Québec, 40 % des ruches sont portées manquantes.

En Allemagne, selon l'association nationale des apiculteurs, le quart des colonies a été décimé avec des pertes jusqu'à 80 % dans certains élevages. Même chose en Suisse, en Italie, au Portugal, en Grèce, en Autriche, en Pologne, en Angleterre où le syndrome a été baptisé << phénomène <> >>, du nom du navire dont l'équipage s'est volatilisé en 1872. En France, où les apiculteurs ont connu de lourdes pertes depuis 1995 (entre 300.000 et 400.000 abeilles chaque année) jusqu'à l'interdiction du pesticide incriminé, le Gaucho, sur les champs de maïs et de tournesol, l'épidémie a également repris de plus belle, avec des pertes allant de 15 % à 95 % selon les cheptels.

<< Syndrome d'effondrement >>

Légitimement inquiets, les scientifiques ont trouvé un nom à la mesure de ces désertions massives : le << syndrome d'effondrement >> - ou << colony collapse disorder >>. Ils ont de quoi être préoccupés : 80 % des espèces végétales ont besoin des abeilles pour être fécondées. Sans elles, ni pollinisation, et pratiquement ni fruits, ni légumes. << Trois quart des cultures qui nourrissent l'humanité en dépendent >>, résume Bernard Vaissière, spécialiste des pollinisateurs à l'Inra (Institut national de recherche agronomique). Arrivée sur Terre 60 millions d'année avant l'homme, Apis mellifera (l'abeille à miel) est aussi indispensable à son économie qu'à sa survie. Aux Etats-Unis, où 90 plantes alimentaires sont pollinisées par les butineuses, les récoltes qui en dépendent sont évaluées à 14 milliards de dollars.

Faut-il incriminer les pesticides ? Un nouveau microbe ? La multiplication des émissions électromagnétiques perturbant les nanoparticules de magnétite présentes dans l'abdomen des abeilles ? << Plutôt une combinaison de tous ces agents >>, assure le professeur Joe Cummins de l'université d'Ontario. Dans un communiqué publié cet été par l'institut Isis (Institute of Science in Society), une ONG basée à Londres, connue pour ses positions critiques sur la course au progrès scientifique, il affirme que << des indices suggèrent que des champignons parasites utilisés pour la lutte biologique, et certains pesticides du groupe des néonicotinoïdes, interagissent entre eux et en synergie pour provoquer la destruction des abeilles >>. Pour éviter les épandages incontrôlables, les nouvelles générations d'insecticides enrobent les semences pour pénétrer de façon systémique dans toute la plante, jusqu'au pollen que les abeilles rapportent à la ruche, qu'elles empoisonnent. Même à faible concentration, affirme le professeur, l'emploi de ce type de pesticides détruit les défenses immunitaires des abeilles. Par effet de cascade, intoxiquées par le principal principe actif utilisé - l'imidaclopride (dédouané par l'Europe, mais largement contesté outre-Atlantique et en France, il est distribué par Bayer sous différentes marques : Gaucho, Merit, Admire, Confidore, Hachikusan, Premise, Advantage...) -, les butineuses deviendraient vulnérables à l'activité insecticide d'agents pathogènes fongiques pulvérisés en complément sur les cultures.


Butineuses apathiques

Pour preuve, estime le chercheur, des champignons parasites de la famille des Nosema sont présents dans quantités d'essaims en cours d'effondrement où les butineuses, apathiques, ont été retrouvées infectées par une demi-douzaine de virus et de microbes.

La plupart du temps, ces champignons sont incorporés à des pesticides chimiques, pour combattre les criquets (Nosema locustae), certaines teignes (Nosema bombycis) ou la pyrale du maïs (Nosema pyrausta). Mais ils voyagent aussi le long des voies ouvertes par les échanges marchands, à l'image de Nosema ceranae, un parasite porté par les abeilles d'Asie qui a contaminé ses congénères occidentales tuées en quelques jours.

C'est ce que vient de démontrer dans une étude conduite sur l'ADN de plusieurs abeilles l'équipe de recherche de Mariano Higes installée à Guadalajara, une province à l'est de Madrid réputée pour être le berceau de l'industrie du miel espagnol. << Ce parasite est le plus dangereux de la famille, explique-t-il. Il peut résister aussi bien à la chaleur qu'au froid et infecte un essaim en deux mois. Nous pensons que 50 % de nos ruches sont contaminées. >> Or l'Espagne, qui compte 2,3 millions de ruches, est le foyer du quart des abeilles domestiques de l'Union européenne.

L'effet de cascade ne s'arrête pas là : il jouerait également entre ces champignons parasites et les biopesticides produits par les plantes génétiquement modifiées, assure le professeur Joe Cummins. Il vient ainsi de démontrer que des larves de pyrale infectées par Nosema pyrausta présentent une sensibilité quarante-cinq fois plus élevée à certaines toxines que les larves saines. << Les autorités chargées de la réglementation ont traité le déclin des abeilles avec une approche étroite et bornée, en ignorant l'évidence selon laquelle les pesticides agissent en synergie avec d'autres éléments dévastateurs >>, accuse-t-il pour conclure. Il n'est pas seul à sonner le tocsin. Sans interdiction massive des pesticides systémiques, la planète risque d'assister à un autre syndrome d'effondrement, craignent les scientifiques : celui de l'espèce humaine. Il y a cinquante ans, Einstein avait déjà insisté sur la relation de dépendance qui lie les butineuses à l'homme : << Si l'abeille disparaissait du globe, avait-il prédit, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre. >>

PAUL MOLGA

http://www.lesechos.fr/info/energie/4611614.htm

Sauge, t'en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://lieuxsacres.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort des abeilles   2007-08-24, 13:36

Article terrifiant, qui rejoint ce que je viens de lire à propos de la mort des coraux, qui disparaissent 2 fois plus vite que les forêts tropicales humides!
Et si les abeilles disparaissent en 2008, 2008 + 4, ça fait.... 2012! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Bebel
Pendule d'or II
Pendule d'or II


Localisation : Au pied du Mont Sainte Odile
Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 23/01/2007
Age : 71

MessageSujet: Re: La mort des abeilles   2007-08-24, 14:49

Quand on joue à l'apprenti sorcier ...
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Pendule de cristal
Pendule de cristal


Localisation : Allier
Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 25/03/2007
Age : 38

MessageSujet: Re: La mort des abeilles   2007-08-24, 15:07

et combien d'espèces sont en voie de disparition ou déjà disparues, combien de civilisations aussi ? confused confused

malgré toutes les alertes, on continue le massacre ... :geek:

L'homme et son complexe de supériorité... :x Sad
Revenir en haut Aller en bas
Merlin69
Pendule d'argent
Pendule d'argent


Localisation : Tassin la Demi Lune
Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: monde en danger   2007-08-24, 16:45

Arwen a écrit:
et combien d'espèces sont en voie de disparition ou déjà disparues, combien de civilisations aussi ? confused confused

malgré toutes les alertes, on continue le massacre ... :geek:

L'homme et son complexe de supériorité... :x Sad

Je ne veux pas rajouter au catastrophisme ambiant, mais il faut bien reconnaître que TOUT s'accélère, venant contredire tous les prévisionnistes climatologues, économistes, ficanciers, etc....
Il n'est que de constater factuellement entre autres :

- la fonte accélérée de la calotte glacière qui va engendrée aussi une nouvelle guerre économique,
- l'accélération de la montée en puissance de la Chine, de l'Inde puis de l'Afrique du Sud avec tout ce que cela comporte comme pollution, pénurie de matières premières,
- l'accroissement de toutes les technologies dites sans fil et qui perturbent le champ électromagnétique de la terre,
- l'eau et d'autres ressources qui seront des enjeux majeures,
- le décalage de plus plus grand entre les uns de plus en plus matérialistes et d'autres tournés vers la spiritualité,
- les découvertes qui s'accélèrent en relation avec le "paranormal" et qui sont basés sur la mécanique quantique......

Je ne veux pas être un oiseau de mauvais augure car optimiste de nature, mais l'on a encore rien vu.......en termes de conséquences des actions de l'homme ou tout simplement d'un cycle qui s'achève et qui doit se dérouler comme cela.

A+

Merlin69
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Pendule de cristal
Pendule de cristal


Localisation : Allier
Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 25/03/2007
Age : 38

MessageSujet: Re: La mort des abeilles   2007-08-24, 16:54

Bon Merlin, merci de définitivement gâcher la journée !!!! :geek:

je rigole mais c'est vrai que c'est inquiétant même s'il ne faut pas tout noircir et qu'il y a quand même un éveil des consciences mais bon...

A la vôtre ! trinquer
Revenir en haut Aller en bas
Mâme
Pendule de cristal III
Pendule de cristal III


Nombre de messages : 8465
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: La mort des abeilles   2007-08-24, 17:13

Citation :

le décalage de plus plus grand entre les uns de plus en plus matérialistes et d'autres tournés vers la spiritualité

Comme dans le livre en ligne "le testament d'outre-glace", où la terre, dans un futur proche, est divisée en deux états : les scientifiques qui veulent tout régir et où tout est sous contrôle, à l'Ouest, et les spirituels, où c'est un peu le bordel quand même, à l'Est.
Je vous dit pas quand l'équipe de scientifiques envoyée au pôle Sud touve un artéfact en provenance directe de l'Atlantide...


http://www.diamedit.net/textes/TOG_demo.pdf
Revenir en haut Aller en bas
http://lieuxsacres.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort des abeilles   2007-08-27, 19:58

No comment.... No

http://fr.news.yahoo.com/ap/20070827/tfr-agriculture-gironde-abeilles-8d303c5_1.html
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Pendule de cristal
Pendule de cristal


Localisation : Allier
Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 25/03/2007
Age : 38

MessageSujet: Re: La mort des abeilles   2007-08-28, 20:33

Et ce n'est que le début à mon avis ...
Revenir en haut Aller en bas
Mâme
Pendule de cristal III
Pendule de cristal III


Nombre de messages : 8465
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: La mort des abeilles   2007-09-10, 14:13

Citation :
WASHINGTON (AFP) - La disparition massive des abeilles d'élevage aux Etats-Unis est apparemment liée à un virus identifié en 2004 en Israël, selon des scientifiques dont la découverte annoncée jeudi devrait permettre d'expliquer ce phénomène mystérieux et préoccupant, qui frappe aussi ailleurs dans le monde.
Ces chercheurs ont recouru à des techniques de séquençage génétique des micro-organismes peuplant les intestins d'abeilles qui vivent dans des ruches saines et de celles frappées de ce fléau. Les échantillons ont été prélevés dans l'ensemble des Etats-Unis au cours d'une période de trois ans.
Ils ont pu établir qu'une variante du virus baptisé IAPV (Israeli Acute Paralysis Virus) qui paralyse les abeilles "pourrait être la cause potentielle" de cette hécatombe, a expliqué, lors d'une conférence de presse, Ian Lipkin, directeur du centre pour l'infection et l'immunologie de l'Université Columbia (New York, est).
L'IAPV était le seul micro-organisme présent dans quasiment tous les échantillons provenant des ruches affectées, soulignent les auteurs de cette étude publiée par la revue Science du 7 septembre.
"Notre prochaine étape est de déterminer si ce virus est la seule cause de ce phénomène de dépopulation massive des ruches, appelée en anglais CCD (Colony Collapse Disorder)" ou s'il agit parmi d'autres facteurs tels des microbes, des toxines, des insecticides ou une nutrition appauvrie par la sécheresse, a-t-il poursuivi.
Selon Jeffery Pettis, entomologiste du ministère américain de l'Agriculture et co-auteur de l'étude, "cette recherche ouvre une très bonne piste mais il est peu probable que l'IAPV soit l'unique cause du CCD".
Les analyses génomiques d'abeilles d'élevage importées d'Australie depuis 2004 ont en effet montré qu'elles étaient infectées par ce virus mais que leurs ruches ne développaient pas le CCD.
Cette différence semble s'expliquer par le fait que les abeilles en Australie ne sont pas infectées par la mite varroa, un parasite commun dans les ruches américaines qui affaiblit leur système immunitaire.
Ces scientifiques ont aussi écarté comme étant "très peu probables" plusieurs hypothèses avancées ces derniers mois pour tenter d'expliquer cette mystérieuse disparition de milliards d'abeilles.
Parmi ces théories figurent les radiations émises par les téléphones cellulaires qui désorienteraient les abeilles et les cultures génétiquement modifiées (OGM).

En revanche, a souligné Diana Cox-Foster, entomologiste à l'Université de Pennsylvanie (est) et principale auteur de l'étude, "certains insecticides chimiques paraissent affaiblir les abeilles, les rendant plus vulnérables à des virus".
Le CCD est un phénomène surtout observé aux Etats-Unis avec une telle ampleur: les abeilles adultes disparaissent de la ruche, laissant le miel et le pollen récolté ainsi que les jeunes et la reine. Le plus souvent, aucun corps d'abeille n'est retrouvé.
On estime que de 50% à 90% des ruches commerciales ont été affectées par le CCD depuis trois ans aux Etats-Unis. Depuis, des cas ont été signalés notamment en Allemagne, en Espagne et en Grèce.
Cette situation sans précédent inquiète les apiculteurs, les producteurs de fruits et légumes ainsi que les pouvoirs publics américains.
Les abeilles domestiques assurent la pollinisation de plus de 90 variétés de fruits et légumes dont les récoltes représentent 15 milliards de dollars par an aux Etats-Unis.

Mais c'est que ça résonne comme la grippe aviaire c'truc... Comment ils ont fait, les scientifiques qui ont laissé se propager le virus ? Et combien ils ont touché pour dire que les ogm sont anodins ?
Revenir en haut Aller en bas
http://lieuxsacres.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mort des abeilles   2007-09-10, 15:18

Citation :
Et combien ils ont touché pour dire que les ogm sont anodins ?

Je me demande si ce discours passe encore, c'est tellement évident que les OGM sont nocifs pour la faune , la flore et toute la chaine alimentaire!!
Dans la série "on vit dans un monde formidable"...:
Même chose pour les nouveaux médicaments, tellement puissants qu'ils arrivent à provoquer des effets secondaires parfois mortels...
No

On n'arrête pas "le progrès"!! :face:
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Pendule de cristal
Pendule de cristal


Localisation : Allier
Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 25/03/2007
Age : 38

MessageSujet: Re: La mort des abeilles   2007-09-11, 13:41

C'est évident mais là encore on dit merci au lobbying ! trop de business et ça passe avant la santé des gens et de la Terre !
Revenir en haut Aller en bas
manu
Pendule d'argent
Pendule d'argent


Localisation : Val de Saône
Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: La mort des abeilles   2007-09-11, 14:37

Les pollutions electromagnetiques pourraient egalement expliquer la disparition des abeilles, celle ci sont aujourd'hui si nombreuse notamment à cause de la multiplication des relais de telephonie mobile, radar, radio...etc
Les champs générés par ces installations pertuberaient l'orientation des abeilles qui retrouve leur ruche grace à de la magnetite contenue dans leur abdomen.
D'une manière generale le cocktail pesticide, ogm, ondes nocives pourrait bien leur etre fatal à court terme, et par conséquent à l'humanité...ecce homo.
Revenir en haut Aller en bas
manu
Pendule d'argent
Pendule d'argent


Localisation : Val de Saône
Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: La mort des abeilles   2007-09-20, 21:45

A ecouter pour info " Les abeilles et les ondes " avec Jean Marie PELT:

http://www.next-up.org/Newsoftheworld/AbeillesBees.php#1
Revenir en haut Aller en bas
Mâme
Pendule de cristal III
Pendule de cristal III


Nombre de messages : 8465
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: La mort des abeilles   2007-09-20, 21:50

Finalement, il suffit qu'une toute petite bestiole disparaisse pour que la Terre change. Pas besoin de plus. Ca nous remet à notre place.
Revenir en haut Aller en bas
http://lieuxsacres.canalblog.com/
sauge
Pendule étoile
Pendule étoile


Localisation : les pieds par terre, la tête dans les étoiles...
Nombre de messages : 1682
Date d'inscription : 13/12/2006
Age : 61

MessageSujet: Re: La mort des abeilles   2007-11-18, 13:17

faudra-t-il choisir entre le miel et votre portable... ???

un extrait d'un article ci-dessous

Citation :

On connaît très bien depuis le siècle passé l’extrême sensibilité des abeilles aux champs électro-magnétiques et aux perturbations du champ magnétique.

En 1974, les chercheurs Russe, Eskov et Sapozhnikov, mirent en évidence que les abeilles génèrent des signaux électromagnétiques d’une fréquence variant de 180 à 250 Hz quand elles effectuent leurs danses de communications. Des chercheurs aux USA obtinrent des résultats très similaires dans les dernières vingt années. La téléphonie GSM est modulée à 217 Hz. Les abeilles affamées réagissaient à ces fréquences en redressant leurs antennes.

En 1965, J O Husing, dans ‘Biene und Elektrizitat’ in Imkerfreund (Beekeeper Friend) avait déjà mis en évidence cet impact des basses fréquences.

En 2006, le Professeur Stever reprit le type d’expériences réalisées par le Professor Hans-Hinrich Kaatz avec les mêmes résultats probants. Durant la première étude pilote, les ruches avaient été éloignées de 1000 mètres mais aucune abeille ne put revenir à la ruche.

Les ruches furent éloignées ensuite de 800 mètres. Deux ruches furent exposées à un téléphone sans fil et deux ruches ne furent pas exposées. 25 abeilles furent choisies dans chaque ruche et déposées à 800 mètres de distance.

Pour les ruches non exposées, 16 et 17 abeilles revinrent après respectivement 28 et 32 minutes. Pour les ruches exposées, 6 abeilles revinrent à la première ruche après 38 minutes. Aucune abeille ne revint à la seconde ruche.

et le lien d'où il est extrait...

http://www.liberterre.fr/gaiasophia/agriculture/pollinisateurs/requiem04.html
Revenir en haut Aller en bas
Rem
Pendule frémissant II
Pendule frémissant II


Localisation : Hein ?
Nombre de messages : 3447
Date d'inscription : 05/10/2006
Age : 57

MessageSujet: Re: La mort des abeilles   2008-04-01, 23:55

Sur la dernière news de Rad et Santé
http://radetsante.ibelgique.com/
j'ai trouvé cet article très intéressant sur les "ondes électromagnétiques réelles et virtuelles".

Il montre comment les gens étaient au début hyper sensibles à ces ondes émanant des téléphones portables, alors qu'elles semblent l'être beaucoup moins aujourd'hui. Il fait un parallèle avec le comportement des abeilles.

Le placement d'un "patch anti-onde" sur chaque insecte serait un travail de longue haleine, je suggère plutot d'utiliser une brumisation d'une eau chargée... par exemple selon la méthode de Yann Lipnick.
Sans oublier d'y ajouter l'intention de bonne santé et de réduction au stress... histoire de faire bonne mesure.

_________________
Je suis un cartésien désabusé. Comment vous expliquer... Ah oui : "Je pense donc je suis"... mais je m'en fous ! (Gaspard Proust)
Tout le monde veut sauver la planète, mais personne veut descendre les poubelles.  (Jean Yanne)
Revenir en haut Aller en bas
http://remlug03.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mort des abeilles   Aujourd'hui à 07:26

Revenir en haut Aller en bas
 
La mort des abeilles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mort des abeilles met la planète en danger
» Les abeilles en voie de disparition?
» Natuzza Evolo et l'heure de la mort
» Homélie sur l'heure de la mort ?
» Qu'est-ce que cette seconde mort dont parle l'Apocalypse ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Energétiquement vôtre :: SANTE :: Les animaux-
Sauter vers: