Energétiquement vôtre

Radiesthésie, énergie, lieux sacrés, santé, spiritualité, histoire et civilisations
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  FAQFAQ  Connexion  

Le Forum est à présent en vacances, vous ne pouvez donc ni répondre ni échanger durant cette période. L'équipe vous souhaite une bonne lecture.


Partagez | 
 

 Abeilles et Géobiologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Luc
Pendule d'argent
Pendule d'argent


Localisation : Hautes - Alpes
Nombre de messages : 210
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 59

MessageSujet: Abeilles et Géobiologie   2009-08-02, 09:32

Bonjour à tous les EViens, Aristée et nos amies les Abeilles,

En recherche d’idées concernant le monde des Abeilles, si vous avez quelques suggestions à me faire à ce sujet, je suis preneur :

Avez-vous déjà expérimenté, la proximité des réseaux, Hartmann ou Peyré ou autres réseaux proche des ruches ?

Avez-vous déjà expérimenté, d’autres systèmes de mesure pour qualifier la santé des Abeilles en dehors d’une valeur Bovis ?

Avez-vous déjà expérimenté, des huiles essentielles ou autre substances pour agrémenter le Sirop d’hiver ?

Bien à vous…

Luc:.
union
Revenir en haut Aller en bas
http://www.luc-traisnel.fr/index.html
Bebel
Pendule d'or II
Pendule d'or II


Localisation : Au pied du Mont Sainte Odile
Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 23/01/2007
Age : 71

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-02, 23:58

Bonsoir, cheers

J'ai lu quelque part, qu'une ruche placée sur de bons réseaux telluriques donnait plus de miel, mais que les abeilles mouraient plus tôt, d'épuisement. Sur un mauvais réseau, la production était lamentable.
Le juste milieu doit être la recherche de zones neutres pour placer les ruches, mais je n'ai aucune expérience en la matière; sauf pour la recherche de zones neutres.
Revenir en haut Aller en bas
Luc
Pendule d'argent
Pendule d'argent


Localisation : Hautes - Alpes
Nombre de messages : 210
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 59

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-03, 00:02

Bebel a écrit:
Bonsoir, cheers

J'ai lu quelque part, qu'une ruche placée sur de bons réseaux telluriques donnait plus de miel, mais que les abeilles mouraient plus tôt, d'épuisement. Sur un mauvais réseau, la production était lamentable.
Le juste milieu doit être la recherche de zones neutres pour placer les ruches, mais je n'ai aucune expérience en la matière; sauf pour la recherche de zones neutres.

Bonsoir Bebel,

Peux tu m'expliquer la recherche de zones neutres ?

Luc:.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.luc-traisnel.fr/index.html
Bebel
Pendule d'or II
Pendule d'or II


Localisation : Au pied du Mont Sainte Odile
Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 23/01/2007
Age : 71

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-03, 00:09

C'est bêtement facile, c'est l'inverse d'une zone perturbée.

D'une façon pratique, tu recherches d'abord les perturbations (réseaux telluriques, eau, faille, etc...) Entre ces perturbations il y a les zones neutres qui sont au niveau vibratoire moyen de la terre, c'est à dire aux environs de 9000 u.B. (voir le post à ce sujet)

Avec la baguette de sourcier ou des baguettes // tu demandes "zone neutre" et quand il y a réaction : "vous êtes arrivé" comme dit mon "Tom Tom"
Revenir en haut Aller en bas
Luc
Pendule d'argent
Pendule d'argent


Localisation : Hautes - Alpes
Nombre de messages : 210
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 59

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-03, 00:18

Bebel a écrit:
C'est bêtement facile, c'est l'inverse d'une zone perturbée.

D'une façon pratique, tu recherches d'abord les perturbations (réseaux telluriques, eau, faille, etc...) Entre ces perturbations il y a les zones neutres qui sont au niveau vibratoire moyen de la terre, c'est à dire aux environs de 9000 u.B. (voir le post à ce sujet)

Avec la baguette de sourcier ou des baguettes // tu demandes "zone neutre" et quand il y a réaction : "vous êtes arrivé" comme dit mon "Tom Tom"

Merci pour le cours,

J'ai un fonctionnement atypique, sans outils et à vision tri-chromique,
je vais donc comparer mes visions et ta méthode afin de trouver une correspondance Géobiologique pour la plupart de mes recherches...

Bien à Toi.

Luc:.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.luc-traisnel.fr/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-25, 04:09

Les anciens (apiculteurs) disent qu'il suffit parfois de déplacer une rûche faible pour qu'elle "redémarre".
J'ai eu deux sons de cloches en faisant des recherches sur la toile:

-Les abeilles se plaisent sur une zone geopathogène.
-Les abeilles craignent les zones geopathogènes.

Me voilà bien avancé^^.

J'ai possédé quelques rûches il y a quelques années mais je n'ai jamais cherché à vérifier. Peut-être que l'occasion se présentera à nouveau.

Quoi qu'il en soit je suis assez d'accord avec Bebel pour placer les rûches sur une zone neutre. Je pense qu'il ne faut pas chercher à influencer une colonie au risque de l'épuiser et de ne la garder qu'une saison.
Mieux vaut ne mettre que deux hausses tout les ans plutot que trois avec un essaim différent chaques années.

Pour traiter contre le varois tu utilisais quoi?
J'utilisais de l'apistan. Efficace mais cher et je n'aime pas les produits toxiques dans l'alimentation. J'ai testé la Capucine mais je n'ai pas pu vérifier son efficacité, mes rûches ont été décimées avant d'aller au résultat Sad .
Revenir en haut Aller en bas
Luc
Pendule d'argent
Pendule d'argent


Localisation : Hautes - Alpes
Nombre de messages : 210
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 59

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-25, 09:33

JC a écrit:
Les anciens (apiculteurs) disent qu'il suffit parfois de déplacer une rûche faible pour qu'elle "redémarre".
J'ai eu deux sons de cloches en faisant des recherches sur la toile:

-Les abeilles se plaisent sur une zone geopathogène.
-Les abeilles craignent les zones geopathogènes.

Me voilà bien avancé^^.

J'ai possédé quelques rûches il y a quelques années mais je n'ai jamais cherché à vérifier. Peut-être que l'occasion se présentera à nouveau.

Quoi qu'il en soit je suis assez d'accord avec Bebel pour placer les rûches sur une zone neutre. Je pense qu'il ne faut pas chercher à influencer une colonie au risque de l'épuiser et de ne la garder qu'une saison.
Mieux vaut ne mettre que deux hausses tout les ans plutot que trois avec un essaim différent chaques années.

Pour traiter contre le varois tu utilisais quoi?
J'utilisais de l'apistan. Efficace mais cher et je n'aime pas les produits toxiques dans l'alimentation. J'ai testé la Capucine mais je n'ai pas pu vérifier son efficacité, mes rûches ont été décimées avant d'aller au résultat Sad .

Bonjour JC,

Je fais le bilan d'une année de mesure les 25 26 et 27 septembre,
sujets abordés pour cette saison :
modification du sirop à l'aide HE plutôt yang
mise en place de piquet métallique pour le rucher
etc...

Luc:. study
Revenir en haut Aller en bas
http://www.luc-traisnel.fr/index.html
Duir
Pendule d'or
Pendule d'or


Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 29/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-25, 11:23

Je suis moi aussi a la recherche d'un traitement contre le Varoa, plus naturel.

J'utilise l'Apivar...Trés efficace, mais pas respectueux de l'environnnement.

Il me semble que certains utilisent l'homéopathie...?
Revenir en haut Aller en bas
geobab
Pendule d'or
Pendule d'or


Localisation : Nantes
Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-25, 12:56

JC a écrit:
Les anciens (apiculteurs) disent qu'il suffit parfois de déplacer une rûche faible pour qu'elle "redémarre".
J'ai possédé quelques rûches il y a quelques années mais je n'ai jamais cherché à vérifier. Peut-être que l'occasion se présentera à nouveau.

Si ça se trouve et sans le savoir tu as peut être mis tes ruches à l'endroit où il faut.
Si on laisse aller son instinct, parfois on fait des choses étonnantes et souvent longtemps après on s'en rend compte !

ça vaut mieux que toutes les théories des autres, enfin ça permet aussi de leur donner naissance !...
Revenir en haut Aller en bas
http://rad.geobio.nantes.free.fr
Rem
Pendule frémissant II
Pendule frémissant II


Localisation : Hein ?
Nombre de messages : 3447
Date d'inscription : 05/10/2006
Age : 57

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-25, 15:55

Le Varoa est il "récupérable", par exemple dans des abeilles mortes ?

Dans ce cas, une isothérapie korsakovienne serait envisageable...

Purée, suis trop fort Smile
Je me pose la question, je regarde dans mes archives Sacrée Santé... et je retrouve ça :

http://essaim.76.free.fr/traitement%20de%20la%20VARROASE.htm

Un extrait :
Citation :
"On sait depuis toujours que les abeilles adorent butiner les fleurs de thym; de plus, on sait depuis plusieurs années que le thymol (principe actif de la plante de thym) exerce une action répulsive sur les varroas jacobsoni.
A ce point du parcours, faisons appel à notre raisonnement: si nos abeilles consomment des infusions de thym, leur corps entier va exsuder des résidus de thymol (très volatil) et les varroas qui ont ce thymol en horreur ne vont absolument pas désirer se fixer sur les abeilles pour les parasiter.
Nous allons donc ajouter à notre première arme stimulant l'immunité, une deuxième arme naturelle plutôt alimentaire: le thym.
Nous conseillons suite à notre expérience personnelle de préparer un sirop à chaud à base de thym non radioactif (*) (thym espagnol, marocain ou turc):
200 g de thymus vulgaris mondé pour 10 litres de sirop à chaud. Au moyen d'une cuiller en bois, on agite le thym mondé dans le sirop de sucre chaud pendant 15 minutes (infusion), sans faire bouillir. On filtre et on laisse refroidir. Ce sera le sirop de base de nourrissement pour l'hiver. "

Succussez bien...

_________________
Je suis un cartésien désabusé. Comment vous expliquer... Ah oui : "Je pense donc je suis"... mais je m'en fous ! (Gaspard Proust)
Tout le monde veut sauver la planète, mais personne veut descendre les poubelles.  (Jean Yanne)
Revenir en haut Aller en bas
http://remlug03.canalblog.com
Sil-Hen
Pendule de fer
Pendule de fer


Localisation : Gerardmer Lorraine
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 28/07/2009
Age : 46

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-25, 20:48

Bonsoir,

Pour le varroa, mon père utilise de l'ail desydraté, en poudre mélangé à du sucre glace, le tout dans un poudrier à sucre glace.
On passe les cadres avec la "poudre blanche" et constat quelques temps après, varroas on the floor.
Il existe un Youtube, un apiculteur allemend pratique l'operation, torse-nu et en short, ruche ouverte! guerrier Il sont fous ces allemands
Revenir en haut Aller en bas
Duir
Pendule d'or
Pendule d'or


Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 29/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-25, 21:56

Oui j'avais entendu cet astuce du sucre glace et de l'ail !

Ca marche bien alors ? Faut-il poudrer les cadres plusieurs fois ou une seulle fois suffit ?

Merci beaucoup en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-26, 03:43

[/quote]

Bonjour JC,

Je fais le bilan d'une année de mesure les 25 26 et 27 septembre,
sujets abordés pour cette saison :
modification du sirop à l'aide HE plutôt yang
mise en place de piquet métallique pour le rucher
etc...

Luc:. study[/quote]

Bonjour Luc,

Je suis curieux de connaitre les HE que tu as utilisé. Il me semble que le yang rejoint la polarité géopathogène donc que nos chères abeilles préfèrent les zones malsaines pour les hommes.

Tu les nourrits toute l'année?

[/quote]

Si ça se trouve et sans le savoir tu as peut être mis tes ruches à l'endroit où il faut.
Si on laisse aller son instinct, parfois on fait des choses étonnantes et souvent longtemps après on s'en rend compte !

ça vaut mieux que toutes les théories des autres, enfin ça permet aussi de leur donner naissance !...[/quote]

J'ai malheureusement placé mes rûches sur des terrains trouvés selon leur disponibilité. Parfois dans des renfoncements, dans une haie que je devais tailler. Et je crois, devant des champs traités aux pesticides.

Citation :
"On sait depuis toujours que les abeilles adorent butiner les fleurs de thym; de plus, on sait depuis plusieurs années que le thymol (principe actif de la plante de thym) exerce une action répulsive sur les varroas jacobsoni.
A ce point du parcours, faisons appel à notre raisonnement: si nos abeilles consomment des infusions de thym, leur corps entier va exsuder des résidus de thymol (très volatil) et les varroas qui ont ce thymol en horreur ne vont absolument pas désirer se fixer sur les abeilles pour les parasiter.
Nous allons donc ajouter à notre première arme stimulant l'immunité, une deuxième arme naturelle plutôt alimentaire: le thym.
Nous conseillons suite à notre expérience personnelle de préparer un sirop à chaud à base de thym non radioactif (*) (thym espagnol, marocain ou turc):
200 g de thymus vulgaris mondé pour 10 litres de sirop à chaud. Au moyen d'une cuiller en bois, on agite le thym mondé dans le sirop de sucre chaud pendant 15 minutes (infusion), sans faire bouillir. On filtre et on laisse refroidir. Ce sera le sirop de base de nourrissement pour l'hiver. "

Très interressant!
S'il y en a parmi vous qui ont testés ou testeront, je suis preneur d'infos.

Autre chose, le thymus est un organe interne de l'homme situé sous la cage thoracique. Il serait, selon mes lectures, un témoin de la force de vie d'un être en fonction de son developpement. Je me suis toujours demandé si le nom de cet organe avait un lien avec le nom latin du thym. Le tymus chez l'homme aurait, parait il, une fonction immunitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-26, 03:47

Autre info qui me revient.
Les corps de rûches et les cadres en bois de Cèdres ont la particularité d'éloigner les parasites. Donc le varois et la fausse teigne. C'est un peu cher mais ça vaut le coup tout bien réfléchit!

Vivement que je retrouve un terrain dans mon coin!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-26, 03:52

J'oubliais!
Les rûches sont parfois envahies de fourmis. Hors les fourmis préfèrent parait il les zones geopathogènes.

Encore un test à effectuer...
Et j'enrage de ne pas pouvoir le faire moi même! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Bebel
Pendule d'or II
Pendule d'or II


Localisation : Au pied du Mont Sainte Odile
Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 23/01/2007
Age : 71

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-26, 10:20

Bonjour, cheers

JC a écrit:
J'oubliais!
Les rûches sont parfois envahies de fourmis. Hors les fourmis préfèrent parait il les zones geopathogènes. Laughing

Si en vous promenant en forêt vous trouvez une grosse fourmillière et que vous en faites l'analyse radiesthésique, vous les trouverez placées sur des croisements de réseaux négatifs, souvent du nickel, parfois du fer. En plus il est fréquent qu'une CCT de bas niveau vibratoire vienne s'installer dessus. Ces croisements sont des zones géopathogènes
Cela concerne surtout les grosses fourmies, rouges ou noires.

Les petites fourmies noires, celles qui trouvent le chemin pour grignoter votre sucre dans le placard, y sont moins sensibles. Pour les faire fuir, demander au Déva des fourmis de leur suggérer d'aller ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
sauge
Pendule étoile
Pendule étoile


Localisation : les pieds par terre, la tête dans les étoiles...
Nombre de messages : 1682
Date d'inscription : 13/12/2006
Age : 61

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-26, 12:14

Nous avons toujours mis nos ruches sur une zone neutre, autant que possible.. . il paraît (je n'ai pas vérifié) que les mettre sur un croisement négatif les rend plus productives mais aussi plus agressives et nous faisons de l'apiculture d'abord par plaisir... quatre autres paramètres me semblent tout aussi important, à l'abri du vent , orientés sud est, raisonnablement ensoleillé, ET, avec de quoi butiner autour d'elle.

en ce qui concerne la varroa, l'important me semble aussi d'alterner les traitements, apistan, apivar si on a rien d'autres, mais alterner des molécules différentes d'une année sur l'autre. la fluvalinate qui ne faisait plus effet il y a quelques années parce que la varroa y était devenu résistante du fait qu'elle avait été abandonnée redevient efficace...

Bon tout ça c'est du chimique donc on doit pouvoir trouver mieux, l'idée du sirop de nourrissement au thym est une bonne idée Rem, mais pour le printemps alors . l'hiver on nourrit les abeilles avec une nourriture solide, le liquide leur donne des déréglement intestinaux; à moins qu'on arrive à l'incorporer au candy à voir... un traitement d'automne à l'huile essentielle de thym serait efficace, mais je n'ai ni le dosage (trop et les abeilles quittent la ruche en rang serrés, ni la sorte de thym...)

Pour les fourmis si elle se mette dans une ruche , chez moi toujours entre le toit et le couvre cadre, c'est qu'elles aiment la chaleur dégagée par les abeilles aussi. pour s'en débarrasser mettez une feuille de noyer sur le couvre cadre et elles partiront. c'est valable aussi chez vous... !

un autre souci tout aussi important que les pesticides, le frelon asiatique tête-mort si il n'est pas encore arrivé chez vous, profitez en bien.... Wink

bisou joue
Sauge
Revenir en haut Aller en bas
Duir
Pendule d'or
Pendule d'or


Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 29/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-26, 12:33

Super Sauge merci pour ces précieux conseils ! Je note bien la feuille de noyer sur le couvre cadre !

Pour le frelon asiatique, il n'est pas encore arrivé chez moi mais je crois qu'un des moyens les plus efficace est le piégeage...Je doit avoir un schéma du piège que m'ont donné les services sanitaires, si ça vous intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
sauge
Pendule étoile
Pendule étoile


Localisation : les pieds par terre, la tête dans les étoiles...
Nombre de messages : 1682
Date d'inscription : 13/12/2006
Age : 61

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-26, 12:58

Nous fabriquons des pièges avec des bouteilles en plastique. ça marche, mais pas suffisamment, le mieux semblerait de pièger les reines entre février et mai.

n'oubliez pas qu'ils sont coriaces et que si vous les assommez d'un coup de tapette à mouche par exemple, il faut impérativement les écraser après. Le dard fait 6 mm de long , à moins d'être bardé de cuir il n'y a pas une tenue qui résiste... Mais non je veux pas vous faire peur..... Very Happy juste vous conseillez la prudence...

bisou joue
Sauge
Revenir en haut Aller en bas
Landvaettir
Très grand Pan d'Hüll
Très grand Pan d'Hüll


Localisation : Condroz et Ardennes - Belgique
Nombre de messages : 2533
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-26, 13:15

Eh bien, je ne connais rien en apiculture, mais c'est un plaisir de vous lire !
Je vais fouiller dans un vieux livre de radiesthésie, pour voir si Georges Discry parlait aussi de la radiesthésie et des abeilles.

study
trinquer
Revenir en haut Aller en bas
http://landvaettir.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-27, 00:20

Bebel a écrit:
Bonjour, cheers

JC a écrit:
J'oubliais!
Les rûches sont parfois envahies de fourmis. Hors les fourmis préfèrent parait il les zones geopathogènes. Laughing

Si en vous promenant en forêt vous trouvez une grosse fourmillière et que vous en faites l'analyse radiesthésique, vous les trouverez placées sur des croisements de réseaux négatifs, souvent du nickel, parfois du fer. En plus il est fréquent qu'une CCT de bas niveau vibratoire vienne s'installer dessus. Ces croisements sont des zones géopathogènes
Cela concerne surtout les grosses fourmies, rouges ou noires.

Les petites fourmies noires, celles qui trouvent le chemin pour grignoter votre sucre dans le placard, y sont moins sensibles. Pour les faire fuir, demander au Déva des fourmis de leur suggérer d'aller ailleurs.

J'aime beaucoup lire tes avis mais tes explications dépassent mon niveau. Peut-être que petit à petit...
Je veux dire que pour moi une CCT et un gisement souterrain ne sont pas encore percevables. Et j'ai découverts le mot Déva (que je ne suis pas sûr d'avoir compris) sur ce forum...
Mais ça viendra Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-27, 00:39

sauge a écrit:
Nous avons toujours mis nos ruches sur une zone neutre, autant que possible.. . il paraît (je n'ai pas vérifié) que les mettre sur un croisement négatif les rend plus productives mais aussi plus agressives et nous faisons de l'apiculture d'abord par plaisir... quatre autres paramètres me semblent tout aussi important, à l'abri du vent , orientés sud est, raisonnablement ensoleillé, ET, avec de quoi butiner autour d'elle.

en ce qui concerne la varroa, l'important me semble aussi d'alterner les traitements, apistan, apivar si on a rien d'autres, mais alterner des molécules différentes d'une année sur l'autre. la fluvalinate qui ne faisait plus effet il y a quelques années parce que la varroa y était devenu résistante du fait qu'elle avait été abandonnée redevient efficace...

Bon tout ça c'est du chimique donc on doit pouvoir trouver mieux, l'idée du sirop de nourrissement au thym est une bonne idée Rem, mais pour le printemps alors . l'hiver on nourrit les abeilles avec une nourriture solide, le liquide leur donne des déréglement intestinaux; à moins qu'on arrive à l'incorporer au candy à voir... un traitement d'automne à l'huile essentielle de thym serait efficace, mais je n'ai ni le dosage (trop et les abeilles quittent la ruche en rang serrés, ni la sorte de thym...)

Pour les fourmis si elle se mette dans une ruche , chez moi toujours entre le toit et le couvre cadre, c'est qu'elles aiment la chaleur dégagée par les abeilles aussi. pour s'en débarrasser mettez une feuille de noyer sur le couvre cadre et elles partiront. c'est valable aussi chez vous... !

un autre souci tout aussi important que les pesticides, le frelon asiatique tête-mort si il n'est pas encore arrivé chez vous, profitez en bien.... Wink

bisou joue
Sauge

J'ajoute un parametre: de l'ombre aux heures chaudes de l'été pour éviter aux abeilles d'avoir à trop ventiler. Ca épuise ces jeunes ouvrières qui meurent prématurément et ça fait un trou dans la relève. L'important est qu'elles aient du soleil de bonne heure le matin, comme tu l'as précisé.

A propos de la situation du rûcher je pense qu'il faut tenir compte de la variété des colonies.
On a une espèce locale appelée Nationale ou Dauphinoise vers chez moi. Elle est rustique mais pas trop affairée. Elle produit à son rythme. Elle est noire et miel de couleur.

Et il y a l'Italienne! Très aggressive, qui fait des colonies énormes et qui besogne très dur. A visiter avec la combi et un enfumoir impérativement! Elle est noire.

Pour les traitements antivarois, j'aimerai pouvoir tester un graphique ou un dessin générateur d'ondes de forme. Mais si je sais ce que c'est, je ne suis pas sûr de pouvoir en faire un.

A propos des fourmis, elles se mettaient toujours, sur mes rûches aussi, entre le couvre cadre (zone de nourricement) et le toit. Je crois que les deux espèces cohabitaient sans problème car les fourmis même attirées par le miel ne s'aventuraient pas dans le corp de rûche.

A noter que la température au coeur d'une rûche est de 37 °C.

Je note ton astuce sur la feuille de noyer Wink.
A propos! Pourquoi dit on que siester sous un noyer donne mal à la tête?
Revenir en haut Aller en bas
Sil-Hen
Pendule de fer
Pendule de fer


Localisation : Gerardmer Lorraine
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 28/07/2009
Age : 46

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-28, 11:41

Bonjour JC,
On dit chez moi que tout se décompose, meurt, sous un noyer...ma grand-mère interdisait à mon père dans son jeune âge de rester trop longtemps sus sa ramure ou de s'endormir à son ombre.
Il collecte tous les élements nutritifs, et toutes le énergies aussi je suppose.
Les charrons et forgerons, ici avant de planter un noyer, garnissait le lieu en enterrant des cercles de fer, bandages de roues, tout objet ferrique...
La noix est si riche...
Revenir en haut Aller en bas
Tachyon
Pendule de cristal
Pendule de cristal


Localisation : Ailleurs
Nombre de messages : 967
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-28, 18:27

Je ne suis pas apicultrice et je ne connais pas grand-chose aux abeilles, mais je les aime bien ces petites dames butineuses.
A l'inverse des guêpes qui nous piquent, j'ai appris que les abeilles le font en dernier recours, car ce faisant, elles s'arracheraient l'abdomen et en mourraient.
(C'est vrai ?)

Bref, en vous lisant je vois que vous avez des problèmes de mortalité pour certains, dans vos ruchers.

Connaissez vous la théorie des antennes de téléphones portables ?
Les champs électromagnétiques émis par ces antennes parfois trés trés puissantes seraient responsables (ou un des responsables) de la mortalité des abeilles.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Duir
Pendule d'or
Pendule d'or


Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 29/01/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   2009-08-28, 18:45

Salut Tachyon !

Citation :
A l'inverse des guêpes qui nous piquent, j'ai appris que les abeilles le font en dernier recours, car ce faisant, elles s'arracheraient l'abdomen et en mourraient.
(C'est vrai ?)

Oui, c'est bien vrai ! Leur dard est fait d'une telle façon qu'il est crocheté dans la peau de la personne qu'elles piquent. http://www.lapi.fr/miellerie/venin/article1211.jpg
Or ce dard est une partie de leur abdomen...ce qui explique qu'elles meurent aprés une piqure !

Pour la mortalité, je pense que c'est surtout les pesticides qui est le plus grand responsable.
Les antennes GSM doivent aussi les affaiblir...Mais en général elles en sont loin...Enfin, pour l'instant !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abeilles et Géobiologie   Aujourd'hui à 07:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Abeilles et Géobiologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les abeilles en voie de disparition?
» Ces abeilles que vous voyez immobiles au sol et que vous cro
» [Apis mellifera] essaim d'abeilles
» Special Yoda et les abeilles (english spoken)
» pétition,sauver les abeilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Energétiquement vôtre :: SANTE :: Les animaux-
Sauter vers: